Comment améliorer la qualité d’une vidéo compressée

Photo of author
ECRIT PAR Marc Dumont

Passionné de technologie, je suis un geek au fond de son garage ! Je rédige l'actu tech de tousensciences.

La compression vidéo est un processus qui peut être utilisé pour réduire la taille de fichier d’une vidéo. Le processus fonctionne en supprimant les données de la vidéo qui ne sont pas essentielles à la qualité globale de la vidéo. En supprimant ces données, la taille du fichier vidéo peut être réduite, ce qui facilite son stockage et son partage. Il existe plusieurs façons d’améliorer la qualité d’une vidéo compressée. Une façon consiste à utiliser un codec vidéo de meilleure qualité. Un codec est un logiciel utilisé pour encoder et décoder des données vidéo. En utilisant un codec de meilleure qualité, vous pouvez réduire la quantité de données supprimées de la vidéo pendant le processus de compression. Une autre façon d’améliorer la qualité d’une vidéo compressée est d’utiliser un débit binaire plus élevé. Le débit est la quantité de données transférées par seconde. En utilisant un débit binaire plus élevé, vous pouvez réduire la quantité de données supprimées de la vidéo pendant le processus de compression. Enfin, vous pouvez également améliorer la qualité d’une vidéo compressée en utilisant une résolution plus élevée. La résolution est le nombre de pixels utilisés pour afficher la vidéo. En utilisant une résolution plus élevée, vous pouvez réduire la quantité de données supprimées de la vidéo pendant le processus de compression.

Avec la réduction de la vitesse de téléchargement, vous pouvez vous assurer que votre vidéo ne perd aucune qualité notable même si la taille du fichier est considérablement réduite. Les conteneurs et le codec sont les deux composants qui doivent être ajustés dans le processus d’encodage. Le débit vidéo est la quantité de données contenues dans chaque seconde d’une vidéo, qui est généralement mesurée en mégaoctets par seconde (Mbps). Pour obtenir une qualité maximale tout en préservant la taille du fichier, la compression doit être utilisée. En conséquence, les vitesses de téléchargement peuvent être augmentées sans sacrifier les performances. Si vous tournez vos vidéos en 4K ou plus, vous pouvez vous sentir anxieux lors du téléchargement du produit final dans un format autre que 4K. Vous devez vous attendre à la meilleure qualité avec le débit binaire le plus élevé si vous avez l’intention de distribuer de la vidéo. Les débits variables vous permettent de réduire les débits dans certaines parties de votre vidéo tout en préservant la qualité du résultat final.

Les produits Apple sont produits en MOV, qui est un format propriétaire. MP4 est une norme internationale. Alors que YouTube et d’autres plateformes en ligne acceptent fréquemment les deux formats, MP4 est généralement préféré. Ce guide vous guidera tout au long du processus de conversion de vos vidéos en NLE et transcodeurs en utilisant diverses approches. Un codec H.263, une résolution d’au moins 720p, une fréquence d’images de 24-30 ips et une fréquence d’images d’au moins 720p sont nécessaires. Lorsque la fréquence d’images de votre vidéo est supérieure à 30 images par seconde, vous pouvez vous attendre à une augmentation de 50 % du débit binaire idéal.

Compression de vidéo

La compression vidéo est un processus de réduction de la quantité de données nécessaires pour représenter un signal vidéo. L’objectif est de représenter le signal vidéo avec la plus petite taille de fichier possible tout en préservant la qualité du signal d’origine. Il existe de nombreuses façons différentes de compresser un signal vidéo, et la méthode spécifique utilisée dépendra du type de signal vidéo compressé.

Pour fournir une vidéo OTT de haute qualité, l’encodage et la compression vidéo sont essentiels. Nous avons développé une technologie qui permet le contenu-encodage vidéo conscient, et nous avons été des pionniers dans l’industrie. Lorsqu’une vidéo est encodée, les mégaoctets de données sont réduits à de simples mégaoctets. Vous pouvez désormais partager votre contenu avec une variété d’appareils et de plates-formes. Une plate-forme d’encodage sensible au contenu combine l’intelligence artificielle (IA) et l’intelligence artificielle (IA) pour permettre à la compression vidéo d’atteindre de nouveaux sommets. Chez CAE, nous utilisons nos yeux pour compresser la vidéo afin d’obtenir la meilleure qualité. Les CAE alimentés par l’IA peuvent être utilisés pour réduire à la fois le temps et les coûts.

Il est également essentiel que la compression vidéo permette d’obtenir la meilleure qualité d’image possible tout en réduisant le débit binaire. Lors de la diffusion sur une large gamme d’appareils, il est essentiel d’utiliser un encodage multiformat. Pour vous assurer que votre contenu vidéo fonctionne sur plusieurs appareils et écrans, vous devez utiliser une variété de codecs. Parce qu’il s’agit du codec vidéo le plus utilisé, H.263 est le codec vidéo le plus couramment utilisé. AAV1 et VP9 sont des alternatives libres de droits au H.265, mais moins de 10 % des vidéos contiennent ce format encodé. Avec toutes ces options désormais disponibles, il est essentiel d’avoir une stratégie multi-codecs en place pour votre diffusion vidéo. La compression est le processus d’enregistrement de vidéos de plus petite taille et de leur transmission à votre ordinateur pour la lecture.

Le transcodage peut être nécessaire dans certains cas. Les plateformes et produits de streaming vidéo d’Harmonic sont alimentés par l’intelligence artificielle (IA). Plus d’informations sur les plates-formes Harmonic VOS360 peuvent être trouvées ici.

Processus de compression

Source photo : geeksforgeeks

La compression est le processus par lequel le volume du système est progressivement réduit, la pression et la température augmentent là où le transfert de chaleur est possible ou impossible, et la chaleur est perdue. Les volumes dans les processus d’expansion diminuent progressivement, mais avec la diminution de la pression, de la température et du transfert de chaleur, il est possible qu’ils ne puissent pas être augmentés.

Processus de compression sont polytropiques parce que le gaz comprimé n’a pas une entropie constante comme dans le processus adiabatique, ou à température constante comme dans le processus isotherme. Il est possible de dériver la charge d’un fluide qui s’écoule entre les états 1 et 2 à partir de l’équation thermodynamique générale :. Où : H = hauteur manométrique, p = pression, kN / m2 (bara), V = volume spécifique du fluide, m3/kg. H = [1, 1p2V, P.]dp, où : H = tête, p = pression, kN / m *W est polypoly=nn*1[p2V2*p1V1] dans la condition polytropique pour l’équation 18-178. * ( /w)réelw3600 kW, où w = débit massique, kg/h et g = particules de gaz qui pénètrent par l’orifice d’aspiration et sont comprimées dans les rotors, aux pressions souhaitées, puis évacuées au débit souhaité. Lorsque la compression est appliquée, la chambre de travail subit une série de modifications mineures, résultant en une technique de maillage adaptatif. Une entrée typique est censée agir de manière isentropique, sans changement de pression totale dans un écoulement adiabatique.

A lire  L'appareil photo a été occupé par d'autres applications Zoom ?

Dans ce cas, l’entropie due à la perte de choc se traduit par une valeur inférieure. Figure 1. L’efficacité énergétique cinétique d’entrée peut être définie comme suit : Voici une liste des 24 clubs. Dans l’étude de Kerrebrock (1992) sur les entrées bien conçues, l’efficacité de l’énergie cinétique est essentiellement constante avec le nombre. Pendant le vol hypersonique, environ M0 = 5, un processus de compression est discuté dans cette section, ce qui est particulièrement important étant donné que les nombres de Mach de vol sont mesurés de cette manière. À la suite de l’équation de la température du flux libre : stagnation, des températures élevées commencent à se produire pendant ce vol. Tto(1+*12M02) est calculé à l’aide de la formule Tto(1+*12M02).

Cette métrique mesure l’efficacité de l’entrée dans la capture de l’énergie cinétique du flux libre pendant le processus de compression adiabatique. Le niveau d’énergie de l’entropie augmente à une altitude et une vitesse avec une valeur fixe de ht0, et à un rendement plus élevé, l’entropie augmente moins, ce qui entraîne une meilleure récupération de la pression de stagnation. En termes de caractéristiques de performance, un compresseur est très similaire à une pompe. Une charge polytropique, aussi appelée température de refoulement, est définie par la loi des gaz (6-27)Hp=C1(nn*1)p1V1[Rcn*1n*1] où Z1 = facteur de compressibilité à l’aspiration, R Mw = poids moléculaire, Il existe une limite à la température à laquelle les plantes telles que l’oléfine et le butadiène peuvent devenir résistantes à la polymérisation. Pour fabriquer un produit utilisable, une feuille composite est chauffée à une température de forme pliable, moulée en une forme spécifique, puis découpée en thermoplastique. La conductivité thermique, la diffusivité et la chaleur spécifique des composites thermodurcissables moulés par compression polyester/fibres naturelles (abaca/sisal), ainsi que plusieurs traitements de surface des fibres, ont été étudiés. * p = dT′dT où dT correspond à l’élévation de température idéale pour la compression, dT correspond à l’élévation de température réelle pour chaque étape et p est égal au rendement polytropique.

En termes de capacité de détente, les modes de détente vont de l’état 3 à 4 (l’entrée se détend vers la sortie, et le détendeur sort), impliquant un rendement isentropique d’environ 24% pour un compresseur. La température du compresseur augmenterait d’un facteur dix à travers le compresseur. Pour une turbine, le rendement isentropique augmentera avec un rapport de pression de 1/p TS#. La figure 5.9.4 montre comment la densité d’un fluide influence la quantité d’énergie requise lors de la compression. Pendant le processus de micro-compression, un laser est utilisé pour réchauffer les pièces de la Fig. 1.15 afin de les déformer, ce qui peut modifier les propriétés de déformation des métaux et homogénéiser l’hétérogénéité des grains essentielle à la microformation. Un produit certifié IEE, un système de soudage micro laser, est utilisé pour améliorer la température de l’échantillon.

A lire  Appareil photo à objectif zoom Celestron ?

L’un des lasers les plus couramment utilisés dans le traitement des métaux est le laser Nd: YAG (l’autre est le CO2), qui fonctionne dans le proche infrarouge juste en dehors de la région de longueur d’onde visible. La taille du spot est déterminée par la distance entre la surface de l’échantillon et la lentille du laser. Une distance focale de 400 mm est appliquée et le diamètre du faisceau est compris entre 100 et 200 m.

Qu’est-ce que la compression et pourquoi est-elle utilisée ?

La compression fait référence à une réduction du nombre de bits nécessaires pour représenter les données. La compression des données peut réduire les coûts de stockage et de bande passante, économiser de l’espace de stockage et accélérer les transferts de fichiers.

Les différents types de compression

La compression est un effet audio essentiel couramment utilisé dans la conception et le mixage audio, ainsi que dans le mastering. S’il n’est pas utilisé correctement, il peut rendre un son plat et fatigant, ou il peut rendre un son plus dynamique et excitant.
Un exemple de compression est lorsqu’un verbe est compressé. Lorsqu’un verbe est utilisé dans une chambre fermée, l’air est comprimé en un froncement de sourcils, provoquant la compression des lèvres du personnage illustré dans l’image ci-dessus. Ce type de compression peut être effectué de manière très simple, ce qui donne un fichier simple à lire et à compresser.
La compression est fréquemment utilisée pour réduire la taille d’un fichier audio, ce qui peut être utile pour des considérations de stockage ou de bande passante. Lorsque les fichiers sont facilement compressés, ils sont souvent plus petits et plus efficaces à stocker et à transmettre.
Il existe de nombreuses façons d’utiliser la compression dans votre arsenal audio, et il est essentiel de comprendre ce que vous pouvez en faire.

Quels sont les types de compression ?

Il existe deux types de compression : avec perte et sans perte.

Quels processus de compression sont utilisés dans l’industrie ?

La majorité des installations de compresseurs centrifuges se trouvent dans des industries telles que les raffineries de pétrole, les usines chimiques et pétrochimiques et les usines de traitement du gaz naturel, où un service continu et stationnaire est requis.

Pipelines : le moyen sûr de transporter le gaz naturel

Les pipelines transportent du gaz naturel ainsi que des liquides et des gaz. Le gaz comprimé est utilisé pour le déplacer plus facilement dans le pipeline. Un flux régulier de gaz est une partie importante de ce processus, qui garantit la sécurité du client.

Laisser un commentaire