Le « Bug » de Martin Nasmushe

Martin Nasmushe a « buggué »

Martin Nasmushe, Président de Bordeaux Macropole et candidat aux Présidentielles 2051.

Lundi 7 octobre 2050

Par Homer Cokhless, correspondant

Surmenage, burn-out, dépression ? Que s’est-il passé lors des vœux de rentrée du Président de Bordeaux Macropole? Un bilan remarquable, une foule venue en nombre lui témoigner sa gratitude, la nouvelle année macropolitaine (jour 1221 de l’ère dite « de Nasmushe ») s’ouvre dans un contexte on ne peut plus prospère. Martin Nasmushe enchaîne les bonnes nouvelles ! Et là, c’est le drame.

Martin Nasmushe a « buggué »

Mélangeant d’abord les mots entre eux, Martin plonge dans un véritable charabia avant de sombrer dans une logorrhée de 0 et de 1 ! « Je ne comprends pas ce qui a bien pu se passer. Rien ne nous avait préparés à ça. Nous sommes terriblement inquiets» commente sa première adjointe, Mélissa Cévret. 

Martin Nasmushe, 44 ans, célibat choisi, Président tant aimé de Bordeaux Macropole, a « buggué ». Il a immédiatement été pris en charge par les « services » de l’hôpital militaro-trotskiste : l’EPIC Colégram. Il y subit, actuellement et à l’heure actuelle au jour d’aujourd’hui, des examens anthropo-médicaux. Le leader de la psycho-team, le Dr. Cédric Hochet s’est exprimé tôt ce matin : « C’est la cata !Il est arrivé dans un état catatonique à l’hôpital à 18h hier en début de fin de journée. Depuis, tous nos néo-staff se mobilisent pour le remettre sur pieds ». 


C’est avec inquiétude (et la boule au ventre) que l’on visionne désormais le clip officiel de la campagne de Martin Nasmushe aux présidentielles de 2051

Il ne l’est pas… A l’heure où ces lignes sont sous presse, Martin Nasmushe est toujours dans un état stationnaire, voire végétatif, voire « carrément flippant » (selon l’expression consacrée, ndlr). La situation est dramatique, profitons-en pour souhaiter une bonne fête à tous les Serge.

Revivre le « bug » de Martin Nasmushe

Retrouvez le « bug » en vidéo grâce à Chloé Toupirre, notre spéciale enquêtrice de « Spéciale Envoyée ».

Martin Nasmushe : le BUG

Mention : FACTS, Programme Arts&Sciences de l’Université de Bordeaux. Partenaire artistique : Primesautier Théâtre. Partenaire Science-Société : TousEnSciences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *